• Français
  • English
VIMEO
IG
TW
FB
  • Français
  • English

Le Vent Tourne

Un film de Bettina Oberli

Synopsis

Pauline, une jeune paysanne, élève ses bêtes dans le respect de la nature.
L’arrivée de Samuel, venu installer une éolienne, va bouleverser son couple, ses valeurs.

Sortie salle

26 septembre 2018

Partenaires

OFC, Cineforom, CNC, Canal+, Zürcher Filmstiftung, Ciné+, Suissimage, Cofinova, MEDIA

Prix

Variety Piazza Grande Award (Locarno) 2018
Meilleur Film au Zürcher Filmpreis 2019

Fiche technique

Réalisation : Bettina Oberli
Scénario : Bettina Oberli & Antoine Jaccoud, avec la collaboration de Céline Sciamma
Image : Stéphane Kuthy
Montage : Pauline Gaillard
Musique : Arnaud Rebotini
Genre : Drame, Romance
Format : Long-métrage
Production : Rita Productions (Suisse) & Silex Films (France)
Producteurs : Pauline Gygax, Max Karli, Priscilla Bertin, Judith Nora
Coproduction : Versus production (Belgique), RTS Radio Télévision Suisse, SSR (Suisse), Teleclub (Suisse)
Distribution France : ARP Sélection
Distribution Suisse : Filmcoopi
Ventes internationales : Be For Films

Casting

PAULINE : Mélanie Thierry
ALEX : Pierre Deladonchamps
SAMUEL : Nuno Lopes
GALINA : Anastasia Shevtsova
MARA : Audrey Cavelius

Sélection festivals

LOCARNO FILM FESTIVAL 2018 | Piazza Grande
FESTIVAL DU FILM FRANCOPHONE D'ANGOULEME 2018 | Compétition officielle
FRENCH FILM FESTIVAL OF HELVETIA - BIENNE 2018 | Discovery
EL GOUNA FILM FESTIVAL 2018 | Hors Competition
NAMUR INTERNATIONAL FRENCH-LANGUAGE FILM FESTIVAL 2018 | Premieres
FESA DO CINEMA FRANCÊS 2018 | Antestreias
CINEMANIA FRENCH-LANGUAGE FILM FESTIVAL MONTREAL 2018 | Compétition
OHLALÀ! BARCELONA 2019 | Compétition
LES AVANT-PREMIÈRES ARGENTINA 2019 | Compétition long-métrage
FRENCH-LANGUAGE FILM FESTIVAL OF GREECE 2019
TAIPEI FILM FESTIVAL 2019 | Panorama World Cinema
ZURICH INTERNATIONAL FILM FESTIVAL 2019 | ZURICH FILM AWARD

Revue de presse

« (…) le film trouve son souffle dans la confrontation entre deux choix de société : la ruralité, théâtre du film, et l’autre monde, urbain, qui reste hors champ. » « Pierre Deladonchamps fait évoluer son personnage avec beaucoup de sensibilité et de précision, qu’il joue l’amoureux, le malheureux, ou l’écolo radical lorsque tout part à vau-l’eau, l’éolienne, le troupeau… » Clarisse Fabre, LE MONDE

« La réalisatrice réussit un drame sentimental palpitant dans une nature belle et dangereuse, plein de brouillard et dominée par un protagoniste insolite : cette éolienne, géant planté au milieu de nulle part, comme un moulin de Cervantès, à la fois symbole d’espoir et de discorde.» « Pierre Deladonchamps, avec sa douceur inquiétante, et Mélanie Thierry, d’une grâce farouche, sont à nouveau formidables. » Guillemette Odicino, TÉLÉRAMA

« Mélanie Thierry y est une fois de plus bouleversante d’intensité et de justesse. Et d’une crédibilité ahurissante. » Igor Hansen-Løve, L’EXPRESS

« […] le scénario évite habilement les travers du pamphlet écologiste et livre un constat édifiant sur une situation agricole et humaine alarmante. La lumière est sublime, les cadres également… Et par-dessus tout, il y a Mélanie Thierry et Pierre Deladonchamps. » Christophe Carrière, L’EXPRESS

« Filmant la nature comme une puissance tour à tour rassurante ou menaçante, la cinéaste retranscrit vigoureusement le parcours émotionnel d’une héroïne qui sent le changement souffler en elle. » Damien Leblanc, PREMIERE

« Bettina Oberli donne à sa chronique un souffle romanesque qui l’emporte ailleurs. Toujours lumineuse et à fleur de peau, Mélanie Thierry donne toute son intensité à ce portrait de femme qui ne sait pas comment gérer la tempête de ses sentiments. » Barbara Théate, LE JOURNAL DU DIMANCHE

« La pertinence du sujet, le romanesque du récit et son traitement sobre, sans pour autant ignorer les sentiments ni les enjeux politiques, apportent tout le souffle à ce “vent” qui “tourne” dans la bonne direction. » Jacky Bornet, FRANCE INFO CULTURE

« Une manière originale d’aborder la vie rurale, sa beauté, mais aussi sa dureté, sa solitude. Et, parfois, l’envie de s’en libérer. » FRANCE TV INFO

« Ce premier film francophone d’une cinéaste helvète, Bettina Oberli, dresse le portrait touchant d’une jeune paysanne aux fortes convictions écologiques qui hésite entre repli dans l’autosuffisance et envol émancipateur. » Corrine Renou-Nativel, LA CROIX

« Ce film (…) réactive le drame rural (…) en l’inscrivant dans le contexte contemporain de l’agriculture biologique et les interrogations que suscitent la prise de conscience écologique. » « La réalisatrice sublime l’ambivalence de la nature (…). » « La musique étrange et mélancolique d’Arnaud Rebotini parfait cette églogue douce-amère. » Antoine Duplan, LE TEMPS

« the film nicely explores the unpredictable intersection of ideals and passion, making a parallel between mankind’s inability to control the natural world and human fallibility when it comes to keeping emotions in check. » « Deladonchamps is an ace at throwing himself into extreme roles, and even Shevtsova leaves an unexpected mark despite an underwritten role. Cinematographer Stéphane Kuthy’s light and flexible camera has a satisfying, at times tremulous inquisitiveness, finding the balance between people and nature. » Jay Weissberg, VARIETY

« The score by former death-metal musician Arnaud Rebotini is frequently propulsive, which not only helps avoid the trap of melodrama but which more generally feels appropriate for a story about stormy feelings and windmills. « a fearless performance from French actress Melanie Thierry gives the material a raw power and urgency. » Boyd van Hoeij, THE HOLLYWOOD REPORTER

LA BANDE ANNONCE

 

LOUER OU ACHETER EN VOD